A vos agendas pour les 10,  13,  20 mars et les 25 et 26 mars 2020 : 5 séances délocalisées de la semaine du cinéma hispanique.

1) Le mardi 10 mars à 20h30 dans l’amphithéâtre Agnès Varda, à la faculté des lettres, Cinéfac (partenariat avec l’Ateneo et notre association) propose le film « Los olvidados » de Luis Buñuel» film mexicain du patrimoine en version restaurée.

« El Jaibo, un adolescent des rues, s’échappe de la maison de correction et retrouve ses compagnons d’infortune dans leur bidonville de la banlieue de Mexico. Avec Pedro et d’autres enfants, il tente d’attaquer Don Carmelo, un aveugle cruel qui survit en jouant de la musique dans les rues »

«12 prix Ariel et prix de la mise en scène à Cannes.»

Prix unique : 3,50 €.

2) Le vendredi 13 mars à 20h30  en partenariat avec le  cinéma Arcadia à Riom :

Notre association propose :

« Litigante ou une mère incroyable »  de Franco Lolli » Colombie en VOSTFR.

«  A Bogota, Silvia, mère célibataire et avocate, est mise en cause dans un scandale de corruption. À ses difficultés professionnelles s’ajoute une angoisse plus profonde. Leticia, sa mère, est gravement malade. Tandis qu’elle doit se confronter à son inéluctable disparition, Sylvia se lance dans une histoire d’amour, la première depuis des années. »

A cannes (un certain regard), Biarritz : 2019.

Prix : 6,50 €

3) Le vendredi 20 mars à 20h30 au cinéma le Monaco à Thiers en partenariat avec le club Emergence :

L’association propose le film : Sergio et Sergei de Ernesto Daranas, cubain.

« 1991 : la Guerre froide est terminée, l’URSS s’écroule. Sergeï, un cosmonaute russe reste coincé dans l’espace, oublié par les Soviétiques qui ont bien d’autres soucis sur Terre… À Cuba, à l’aide d’une fréquence radio, Sergio entre en contact par hasard avec Sergeï et va tout mettre en œuvre pour le ramener sur terre. Mais sans le savoir, Sergio est sur écoute et espionné… »

Prix : 5,70 €

4) Le mercredi 25 mars à 16h30 à la médiathèque de Brioude : ciné/conte lu par Aditi Villalvazo et E.Munoz  sur le monde de la magie : Les couleurs de l’arc en ciel de Maya suivi de 3 courts métrages  sans parole, à partir de 3 ans. Le jeudi 26 mars à 20h30, projection du film Yuli de Iciar Bollain en partenariat avec le cinéma Le Paris de la ville de Brioude.

Médiathèque : gratuit

L’association propose le film : Yuli de Iciar Bollain , Espagnol.

« Le destin de Carlos Acosta, une légende dans le monde de la danse et le premier danseur noir à avoir interprété certains des rôles les plus célèbres du ballet. L’histoire du danseur qui ne voulait pas danser. » L’incroyable destin de Carlos Acosta, danseur étoile, des rues de Cuba au Royal Ballet de Londres. »

4 nominations aux Goyas et prix au festival de San Sebastian ( 2018)

Prix : 5,70 €.

NB : les films Yuli et Sergio et Sergie seront proposés pour les scolaires à Thiers et à Brioude et Riom (voir site internet : www.cinehispanique.fr   à l’onglet scolaires)

Les séances seront présentées et animées par l’Association représentée par E.Munoz et les cinémas .Venez découvrir le cinéma hispanique, ses pays, ses réalités, ses richesses, sa culture, sa langue.

Le mardi 28 janvier 2020 à 20h dans la salle Raynoird. (La salle sera configurée en gradins)

La saison culturelle de Romagnat en partenariat avec l’association semaine du cinéma hispanique présente le film espagnol «  Carmen y Lola «  en VOSTFR de Arantxa Echeverria .

Sélectionné à Cannes en 2018 à la quinzaine des réalisateurs, nominations au Prix Goyas, au Festival de San Sebastien, à Toulouse.

 

Synopsis :

Carmen vit dans une communauté gitane de la banlieue de Madrid. Comme toutes les femmes qu’elle a rencontrées dans la communauté, elle est destinée à reproduire un schéma qui se répète de génération en génération : se marier et élever autant d’enfants que possible, jusqu’au jour où elle rencontre Lola. Cette dernière, gitane également, rêve d’aller à l’université, fait des graffitis d’oiseaux et aime les filles. Carmen développe rapidement une complicité avec Lola et elles découvrent un monde qui, inévitablement, les conduit à être rejetées par leur famille.

 

La projection sera suivie du traditionnel verre de l’amitié offert  par l’association.

Tarif  unique : 3 €

Nous vous attendons nombreux pour fêter la 5 ème année de partenariat avec la saison culturelle de Romagnat.

Pour débuter l’année 2020, l’association  semaine du cinéma hispanique propose une soirée festive et culturelle en partenariat avec le cinéma le  capitole :

Le mercredi 8 janvier 2020 à 20h.

1) En avant première «  CUBAN NETWORK  de Olivier Assayas  »  en VOSTFR de Olivier Assayas, pour fêter la nouvelle année et les rois.

Ce film d’espionnage (durée 2h) sera suivi d’un cocktail de l’amitié et du roscon de Reyes (galette des rois), assortie de cadeaux lors du tirage des rois ou/et/ reines( places de cinéma et turron).

« Début 90. Un groupe de Cubains installés à Miami met en place un réseau d’espionnage. . Alors que la guerre froide touche à sa fin, le département du contre-espionnage cubain envoie cinq hommes surveiller un groupe anti-castriste basé en Floride. à Miami, responsables d’attentats sur l’ïle. Cuban Network est l’histoire vraie de ces espions qui ont accompli leur travail en territoire ennemi. » Une adaptation du roman ( Los ultimos Soldados de la guerra fria)

Distribution : Gael Garcia Bernal, Penelope Cruz, Edgar Ramirez..

Cuban Network a reçu le Lion d’or à la Mostra de Venise (pour Olivier Assayas)

2)  Après le film dégustation et tirage des rois et /ou/reines( roscon de reyes et verre de cava) et des cadeaux : turron et places de cinéma.

Nous vous attendons nombreux, nous vous souhaitons de bonnes fêtes, en attendant de vous rencontrer.

Tarif : 5,50  € pour les adhérents

Le vendredi 6 décembre à 20h au cinéma le Capitole

Grande soirée culturelle en partenariat avec Viva México, dans le cadre de l’itinérance du festival, l’association semaine du cinéma  hispanique présente le film inédit : LEONA, il sera suivi d’une dégustation de spécialités mexicaines avec l’HIBISCUS.

     

Leona film mexicain de Isaac Cherem

 95 min en VOSTFR. Ce film est déconseillé aux moins de 16 ans.

Synopsis :

Une jeune femme juive de la ville de Mexico est tiraillée entre sa famille et son amour impossible pour un homme qui n’est pas juif. Il lui permet de découvrir le monde hors du cocon de sa communauté, ce qui l’amène vers une transition importante de sa vie d’adulte.

Réalisateur :

Isaac Cherem obtient le diplôme de la Los Angeles Film School en 2011.

Il crée Fosforescenteen en 2015, une société de production axée exclusivement sur le cinéma mexicain. En 2016 il produit Dos veces tú. En 2018 il réalise son premier long-métrage Leona. Il est actuellement en production du film El rey de la fiesta.

Nous vous attendons nombreux.

Tarif : 5,50 € pour les adhérents.

Dans le cadre d’un partenariat avec la semaine du cinéma hispanique, Traces de vie  programme le film argentin  « Une vie meilleure » de Grégory Lassalle (2019, 87 min). Il sera diffusé lors du festival Traces de Vies : le mercredi 4 décembre 2019, 20h30, à la Maison de la culture salle Boris Vian.

Synopsis: Dans le nord de la Patagonie ont été découvertes de grandes réserves de gaz de schiste. Autour d’Ańelo, naguère village tranquille, la fièvre pétrolifère s’est emparée du territoire. Noria de camions, torchères, routes toutes neuves : nuit et jour l’activité de Shell et autres compagnies s’étend et attire ceux qui cherchent du travail. José Luis, le chauffeur, reste des heures dans sa cabine, chantant pour passer le temps. S’arrêtant dans son « algeco », il retrouve un collègue épuisé. Discussions. Ils ne voient pas grandir leurs enfants. Repartir, peut-être…

Cécilia, « travailleuse du sexe », gagne bien sa vie, elle a un vrai métier, mais rude et dangereux. Elle aussi pense à partir, à être près de ses filles. Mais pour les Indiens Mapuche la lutte continue : «La terre volée sera récupérée». Quitte à aller devant les tribunaux.

Mancha, lui, est sur ses terres. Béret vissé sur la tête et moustache au vent, il soigne ses animaux et ausculte régulièrement son eau, puisée au sous-sol. Mais les pressions se renforcent : tranchée creusée chez lui, royalties proposées pour son domaine. En attendant, sous le ciel d’une pureté extrême, la lumière des installations et la flamme des puits crie victoire

Le mercredi 13 novembre à 20h en co-organisation avec le court–métrage de Clermont-Ferrand et  l’association semaine du cinéma hispanique, nous présentons 6 courts métrages sélectionnés à Clermont -Ferrand (5 nationalités) en vostfr (un panel varié et riche en couleurs, de la poésie, des rires, et des surprises). Cette séance aura lieu au cinéma le Capitole de Clermont-Ferrand.

2037 de Enric Pardo (Espagne)

Marc travaille pour une entreprise qui vend des voyages dans le temps. C’est un employé model, mais un jour, il décide d’enfreindre le règlement et d’utiliser la machine à voyager dans le temps à des fins personnelles.

Maria de los Esteros de  Gomez Borrero (Colombie)

En récoltant des huîtres dans une mangrove, une femme remue des souvenirs, des chants et des fantômes. Mais la mangrove, jadis véritable source de vie, est devenue le cimetière de ceux qui refusent de quitter le territoire. Mention du jury et Palmarès labo 2019.

Jupiter de Carlos Abascal Peiro ( France /Espagne)

Noël 2018. Isabelle Barrère vient d’être nommée à la tête de son parti. Son fils Jupiter, assistant parlementaire, doit ce soir-là assurer la réception d’un cadeau protocolaire unique : le Jambon Ortega. Prix Spécial du jury et palmarès national

La indiferencia del viento de Rubén Guzman (Argentina)

Portrait d’une existence simple dans les steppes de Patagonie. Un documentaire poétique et contemplatif sur Don Roberto Yañez (1929-2014) et sur l’indifférence de la nature, grande spectatrice de toute chose.

Marmatuile de Alejandro Saevich (Mexique)

Le Président mexicain est sur le point de terminer sa sixième année de mandat. Son départ s’annonce paisible jusqu’à ce …

Polski de Rubén Rojas Cauthtemoc (Cuba)

 Yoemil a 20 ans et vit à Cuba. Un jour, il hérite de la vieille « Polski » de son père.

Venez nombreux et passez une soirée entre amis : 5,50€ pour les adhérents.

A vos agendas

1) L’association propose en partenariat avec le cinéma Le Rio, le vendredi 11 octobre à 20 heures, la projection du film : « Santiago, Italia » de Nanni Morreti, en VOSTFR.

« Après le coup d’état militaire du général Pinochet de septembre 1973, l’ambassade d’Italie au Chili a accueilli des centaines de demandeurs d’asile. A travers des témoignages, ce documentaire raconte cette période durant laquelle de nombreuses vies ont pu être sauvées grâce à des diplomates italiens. »

Vous pourrez voir de nombreux extraits d’archives en espagnol. 

Le tarif est de 5,50 € pour les adhérents.

Venez nombreux!

2) Nous rappelons également que le 18 octobre à 20h45, à l’occasion de l’assemblée générale de l’association, à la salle Conchon (Rue Léo Lagrange), vous pourrez découvrir le documentaire d’Almudena Carracedo et Robert Bahar : « El silencio de otros » (film offert par l’association aux adhérents et invités).

Ce documentaire a obtenu le prix du meilleur documentaire européen.

 «1977 : deux ans après la mort de Franco, dans l’urgence de la transition démocratique, l’Espagne vote la loi d’amnistie générale qui libère les prisonniers politiques mais interdit également le jugement des crimes franquistes. Les exactions commises sous la dictature et jusque dans les années 80 (disparitions, exécutions, sommaires, vols de bébés, torture) sont alors passées sous silence. Mais depuis quelques années, des citoyens espagnols rescapés du franquisme, saisissent la justice à 10000 kilomètres des crimes commis, en Argentine, pour rompre « ce pacte de l’oubli» et faire condamner des coupables. »

A vos agendas:

Reprise annuelle de l’association semaine du cinéma hispanique le vendredi 27 septembre à 20h au cinéma le Capitole.

1)Première partie :

Musique instrumentale argentine :

 « DUO MARIE CROUZEIX ET DANIEL PEREZ »

Flûtes,quenacho, zampoñas, guitare , ronroco, bandonéon

2) En avant première : « La cordillera de los sueños » de Patricio Guzman, documentaire chilien, primé à Cannes « œil d’or », en VOSTFR.

 Au Chili quand le soleil se lève , il a dû gravir des collines, des parois, des sommets avant d’atteindre la dernière pierre de Andes. Dans mon pays la cordillère est partout mais pour les Chiliens, c’est une terre inconnue.  «Après être allé au nord pour «Nostalgie de la lumière» et au sud pour «Le bouton de nacre», j’ai voulu filmer cette colonne vertébrale pour en dévoiler les mystères, révélateurs puissants de l’histoire passée et récente du Chili», Patricio Guzman.

3) Moment convivial autour d’un verre. Vous pourrez rencontrer Susana.

Tarif: 5,50 euros  pour les adhérents.

Nous vous attendons nombreux !

Fermer le menu