Année 2016-17

tiret-don-quichotte-gd

 

UN FILM, UN RÉALISATEUR ET UNE SOIRÉE exceptionnels : Cannes à Clermont-Ferrand, en AVANT PREMIÈRE ET INÉDIT, le jeudi 1 juin 2017 à 20 h au CAPITOLE :

L’association semaine du cinéma hispanique et le cinéma le CAPITOLE présentent le film argentin » CORDILLERA  o EL PRESIDENTE »  de Santiago MITRE, présenté au Festival de Cannes 2017 dans la sélection un certain regard:

Avec Ricardo Darin et Dolores Fonzi.. Au cours d’un sommet rassemblant l’ensemble des chefs d’état latino-américains dans un hôtel isolé de la Cordillère des Andes, Hernan Blanco , le Président argentin, est rattrapé par une affaire de corruption impliquant sa fille. Alors qu’il se démène pour échapper au scandale qui menace sa carrière et sa famille, il doit aussi se battre pour des intérêts politiques et économiques à l’échelle d’un continent.. *

Le film sera suivi du verre de l’amitié offert par l’association semaine du cinéma hispanique.

Nous  vous attendons nombreux, le prix sera de 5 € 50 pour la soirée.

tiret-don-quichotte-gd

 

 

Lors de la semaine du cinéma hispanique 2017 (16ème édition), le Prix du public a été attribué au film espagnol « La puerta abierta » de Marina Seresesky,  comédie dramatique.

 

 

 

 

 

 

tiret-don-quichotte-gd

La 16 ème semaine du Cinéma hispanique s’est déroulée du 28 mars au 4 avril 2017.

 

Vous pouvez encore télécharger les documents ci-joint:

Le programme de la semaine 2017

 

Les temps forts 2017

 

Ou bien encore découvrir la bande annonce sur le lien:

https://www.youtube.com/watch?v=-x4K53Avrsc&t=23s

 

tiret-don-quichotte-gd

L’association « Semaine du cinéma hispanique » en partenariat avec Cinéfac et l’Aténéo  a proposé un hommage à  LA COLOMBIE lors d’une séance le lundi 6 mars à 20h :
1) Camino del agua: court métrage colombien (2017) (5min)

2) Film d’aventure : El abrazo de la serpiente ( l’étreinte du serpent) de Cirio guerra,  primé à Cannes à la quinzaine des réalisateurs (2h)
« Au début du xxème siécle , un ethnologue européen part en Amazonie  à la découverte des peuples alors inconnus . Il tombe malade et un chaman indio l’accompagne….(2016) »

La soirée se déroulera dans les locaux de la faculté de lettres , 29 boulevard Gergovia, 63000 Clermont-Ferrand.

Ouvert à tout public (Entrée 5 €)

Nous vous attendons nombreux.

 

 

 

 

 

 

 

tiret-don-quichotte-gd

L’association en partenariat avec « Sauve qui peut le court métrage » a rendu un :

HOMMAGE à la COLOMBIE et partenariat avec LE  COURT METRAGE

ouvert à tout public  ( 5,50 € pour les adhérents)

Courts métrages du  mercredi 1 février 2017 à 20 h au Capitole

 

En honneur à la Colombie et au festival du court métrage, l’association  Semaine du Cinéma Hispanique, et Sauve qui peut le court métrage, proposent un panel des films hispaniques primés en février 2016.


4 nationalités différentes pour une soirée « 
coup de cœur » : « Vive le court métrage »

 

1) LAS COSAS SIMPLES DE ALVARO ANGUITA ,

Chili/Grand prix du meilleur film étranger 2016 (26 minutes).

 

« Pénélope est fonctionnaire, elle vit avec sa mère atteinte de la maladie d’Alzheimer. Un jour, elle rencontre Ulises,

 un vieil homme  indigent qui a perdu la mémoire et

les papiers » ….

 

 

2) EL HUECO DE GERMAN TEJADA ET DANIEL MARTIN RODRIGUEZ,

Pérou /Prix Canal + 2016 (14 minutes).

 

« Robert a mis de l’argent de côté pour acheter l’emplacement qui jouxte la tombe de sa femme. Mais au cours de la transaction, il apprend que la place a été vendue à un autre….. »

 

3) PANORAMA DE VIRGINIA URREIZTIETA

Vénézuela /Mention spéciale du jury (20 minutes).

 

« Hanali une petite fille  de neuf ans, vient de perdre sa mère .Avec son père, elle se rend dans un petit village où elle rencontre Rosa, une mère qui a perdu son enfant. …. »

 

 

4) FORASTERO DE IVAN GAONA

 Honneur à La Colombie (21 minutes).

 

« La police demande à Leonidas d’héberger un inconnu, dont l’identité se précise suite à une série de meurtres… »

 

 

 

 

« Un grand coup de chapeau au festival du court métrage  qui se déroulera

du 3 février 2017 au 11 février 2017″

 

 tiret-don-quichotte-gd

À VOS AGENDAS

Soirée du mardi 24 janvier 2017 à 20h30 dans la salle Raynoird (avenue des Pérouses 63540 Romagnat)

En partenariat avec la saison culturelle de Romagnat,

L’association semaine du cinéma hispanique présente le film policier espagnol (en version originale sous-titrée en français) :

  • La ISLA MINIMA  de Alberto Rodriguez, 2016, qui a obtenu 10 GOYA: meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario, etc. (1h30)

« L’Espagne post-franquiste des années 80. Pedro est un policier progressiste, un parfait démocrate pétri d’idéaux. Juan, son collègue au comportement violent, est un ancien policier du régime franquiste, au passé trouble. Les deux hommes, malgré leurs différences, doivent travailler ensemble sur une affaire de meurtre. Ils se rendent en Andalousie, où deux adolescentes,  considérées comme des filles faciles, ont disparu. Alors que la région connaît des violences sociales dues à des révoltes d’ouvriers, les deux policiers affrontent une situation tendue et tentent de découvrir la vérité au sein d’une société machiste ».

  • Suivi d’un verre offert par l’Association.

Nous vous attendons nombreux. Le prix d’entrée sera de 3 €

tiret-don-quichotte-gd

À VOS AGENDAS

« Soirée musicale , artistique ,culturelle « 

Pour commencer l’année 2017, « LE MERCREDI 4 JANVIER 2017 à 20h« 

 Nous vous convions   à une soirée  en partenariat avec  Le Capitole, dès la sortie du film documentaire musical  » BEYOND FLAMENCO DE CARLOS SAURA » beyond-flamenco

*Suivi  du roscón de Reyes (tradition espagnole)  et d’un verre offerts par l’association*: petits cadeaux ( 2 places de cinéma et 2 tablettes de turron)

« Beyond  flamenco est un film documentaire musical réalisé par Carlos Saura avec Manuel de falla, Saura Baras, Ara Malikian.

Autant de musiciens et de danseurs qui font vivre la musique et la danse, La Jota et le Flamenco, art majeur de la culture espagnole, l’une des sources du flamenco. Après  Tango ou Argentina, Flamenco  Carlos Saura propose un  nouveau voyage musical qui rend compte de sa richesse et de sa modernité. »

Chronique: Carlos Saura  nous fait vivre dans un panel éclatant : ….. la force, les couleurs , les sons, la danse , les costumes … de la Jota / flamenco de sa région natale  » L’ ARAGON ».

Ce réalisateur illustre, talentueux nous transmet la vivacité, le charisme, l’âme de cet art … Nous suivons avec passion les diverses représentations  envoûtantes … Une fois de plus, Carlos Saura sait nous embarquer dans un monde magique …. la danse… une fois de plus la féerie opère…

*Beyond flamenco (au-delà du flamenco): La jota  est apparentée au fandango, elle pourrait dater du XVIII siècle. Elle varie selon les régions (jota d’Aragon, Castille, Galice, Navarre, haute Andalousie et Murcie sont les plus connues et les plus populaires… Fréquente en représentation scénique, la jota se chante et se danse  accompagnée de castagnettes et ses interprètes sont vêtus du costume  traditionnel.. Elle relève de l’exploit physique car elle est rapide et sautillée. Le contenu des chansons  est très diversifiée (patriotisme, religion et paillardise)..   »

Nous vous attendons nombreux. Prix préférentiel pour les adhérents 5,50 € sur présentation de la carte….

tiret-don-quichotte-gd

Le mardi 29 novembre à 20h : l’Association du cinéma hispanique en partenariat avec le Capitole a organisé une soirée culturelle espagnole .
*Emile Sanchis chante Lorca accompagné de sa guitare

*A voir ou revoir en version restaurée le film culte « TOUT SUR MA MERE « de Pedro Almodovar*, comédie dramatique en VOSTFR.

« Un avant goût de Noël sur le thème de la famille »…et des femmes.

*Ce film a obtenu 7 prix et 6 nominations:tout-sur-ma-mere

-A Cannes, en 1999: Prix de la mise en scène.

– Prix du cinéma européen en 1999.

-En 2000, César du meilleur film étranger.

-En 2000, Oscars du meilleur film étranger

-En 2000, le Golden Globes du meilleur film en langue étrangère.

– En 2000, lumières de la presse étrangère: meilleur film étranger.

–  4Prix Goya en 2000: meilleur film, meilleur réalisateur pour Pedro Almodovar, meilleure actrice pour Cécilia Roth, meilleur scénario.

-Meilleur film au festival de la Villette.*

« Ce film est un chef d’œuvre ,un film à la fois amoral et atypique, un hymne à la famille , à la vie ,à la femme … Bouleversant …Il nous plonge dans un univers pittoresque et chaotique  dans lequel nous sommes piégés et dans lequel nous savourons ,dans l’éclatement spatio-temporel de l’histoire, tous les instants.
Il  renvoie , par sa modernité, au thème de la famille et à la famille atypique… »

Nous retrouvons Marisa Paredes , Pénelope Cruz et Cécilia Roth..Quel casting!!!Nous vous convions à le découvrir ou le redécouvrir….

Synopsis. Manuela infirmière, vit seule avec son fils Esteban ,passionné de littérature. Pour l’anniversaire de Manuela ,Esteban l’invite au théâtre où ils vont voir « un tramway nommé désir ». A la sortie, Manuela raconte à son fils qu’elle a interprété cette pièce face à son père dans le rôle de Kowalsky. C’est la première fois qu’Esteban, bouleversé, entend parler de son père. C’est alors qu’il est renversé par une voiture. Folle de douleur ? Manuela part à la recherche de l’homme qu’elle a aimé , le père de son fils…

 

tiret-don-quichotte-gd

L’assemblée Générale de l’association s’est déroulée le VENDREDI 14 OCTOBRE à 18h dans les locaux de CANOPE (ex CRDP) , 15 rue d’Amboise à Clermont Ferrand pour les adhérents,

Puis repas tapas et film offert par l’association:

– LA HISTORIA OFICIAL DE LUIS PUENZO, Argentina, sorti en 1985 et présenté à Cannes en 2015 en version restaurée.
*Drame historique*
L’histoire officielle raconte les derniers mois de la dictature argentine, à travers le personnage d’Alicia (Norma Aleandro) qui reçut le prix d’interprétation au Festival de Cannes, professeur d’histoire, et épouse d’un dirigeant du régime et mère d’une petite fille adoptive. Dans un climat fiévreux et inquiet, Alicia voit ses certitudes remises en cause: ses étudiants contestent, son amie Ana lui raconte les tortures que lui a fait subir la junte et un terrible doute qui la taraude en découvrant le combat des mères de la place du 1er mai: et si Gaby était l’un de ces bébés disparus?

Prix *: OSCAR DU MEILLEUR FILM EN LANGUE ETRANGERE
* Prix d’interprétation féminine au festival de Cannes en 1985 pour Norma Aleandro
* NOMINATION AU GOLDEN GLOBES USA 1986

 

 

 

tiret-don-quichotte-gd

Soirée spéciale ouverture de notre association

 

Le mardi 20 septembre à 20h au cinéma le capitole:

 

– Une démonstration de tango avec l’association  TANGO VOLCANIQUEtango-2

– Un film inédit : « Francisco, el padre Jorge »  de Beda  Do  Campo

(Biopic du pape François) : de son enfance à  son élection en 2013.288614-jpg-c_300_300_x-f_jpg-q_x-xxyxx

-Un pot offert par l’association. 

 

*Synopsis du film: qui se cache derrière  le Pape François? 

Ana, jeune journaliste espagnole, est envoyée au Vatican pour couvrir le conclave de 2005. Elle fait alors connaissance du Cardinal  Jorge Mario Bergoglio, évêque  de Buenos Aires, méconnu du grand public et outsider de l’élection. Se liant d’amitié, elle apprend à mieux connaître la vie d’un homme humble et atypique qui a voué sa vie aux luttes contre la dictature, la pauvreté, la drogue, l’esclavagisme  moderne. Elle découvre petit à  petit  le parcours incroyable, depuis son  enfance jusqu’à  son élection  de 2013, de celui qu’on appelle  désormais  « le Pape François »*

Ce film biographique  retrace le chemin de Jorge Bergoglio, depuis ses origines modestes en Argentine  jusqu’à  sa nomination en 2013  aux plus hautes fonctions de l’Église  Catholique. Un parcours extraordinaire d’un homme ordinaire qui va bouleverser l’église :François, un Pape rebelle.

Nul ne peut rester indifférent face à cet homme ouvert, humaniste, moderne, simple et tourné  vers les plus démunis.

Un film qui réconcilie  les plus réfractaires  avec cet homme hors du commun, le Pape.

Un film d’actualité.

tiret-don-quichotte-gd

 Retour Haut de page