Archive | novembre 2017

À vos agendas (19 décembre)

CINE-DEBAT : « La semaine du cinéma hispanique », le distributeur du film « MARIANA »  et « le Capitole » vous invitent à une soirée événement exceptionnelle, avec la présence de la réalisatrice Marcela Said, le mardi 19 décembre à 20 heures au cinéma le Capitole.

 

Cannes  à Clermont-Ferrand

Mariana (film Chilien) a obtenu de nombreuses récompenses:

Grand prix de la semaine de la critique à Cannes 2017, Prix de la révélation France 4, Prix fondation Gan à la diffusion, Prix SACD…
Marcela Said obtint pour son film l’été des poissons volants la caméra d’or à Cannes en 2013.
Grand prix du jury au festival America Latina à Biarritz, le grand prix Horizontes du festival de San Sebastian et la mention spéciale du jury au filmfest de Munich, au festival un certain état du monde du Monde et du Cinéma  au forum des images à Paris 2017.

Synopsis:

Mariana, une quadragénaire issue de la haute bourgeoisie chilienne, s’efforce d’échapper au rôle que son père, puis son mari, ont toujours défini pour elle. Elle éprouve une étrange attirance pour Juan, son professeur d’équitation de 60 ans, ex -colonel suspecté d’exactions pendant la dictature. Mais cette liaison  ébranle les  murs invisibles qui protègent sa famille du passé. Jusqu’où Mariana, curieuse, insolente et imprévisible sera-t-elle capable d’aller?

Nous vous attendons nombreux à cette soirée.

Prix préférentiel pour les adhérents : 5 € 50

À vos agendas (15 novembre)

Sauve qui peut le court métrage, le cinéma Capitole et l’Association du cinéma hispanique vous invitent à une soirée exceptionnelle le MERCREDI 15 NOVEMBRE à 20h au Capitole.

 Six coups de coeur des courts métrages 2017, primés et sélectionnés à Clermont Ferrand dont Timecode (la palme d’or à Cannes) et le prix du rire « Como yo te amo ».

Un bref aperçu:

1) LA CANOA de Ulises Diego Fio (Argentina 14′)

Itaeté y Ulises , un ancien et un adolescent Guarani , sont dans la montagne en train de construire un canoë. Itaé essaie de transmettre son savoir ancestral mais Ulises n’est pas intéressé. Car sa véritable vocation est la musique, il est rappeur..( Primé )

2) Con sana alegria de Claudia Muñiz (Cuba 18′)

Depuis un certain temps, Zayda prend soin de sa grand-mère, Juana  qui souffre de sénilité. La veille de son anniversaire, elle essaie de reprendre sa vie d’avant.

 

3) Como la primera vez de Yennifer Uribe (Colombia  24′) 

Rosa vit avec son époux et son fils. Mais elle ressent un profond mal être. Un jour elle s’offre une manucure au salon de beauté de sa voisine Dalia…

4) Partir de Maria Saavedra ( Venezuela 15′)

Maria vit dans une petite bicoque en plein désert. A plusieurs reprises , elle tente de s’enfuir pour retrouver son mari. Sa sœur Saida la retient à chaque mais un jour , fatiguée de sa situation, décide de partir avec elle. Les deux femmes entament alors un périple dans le désert vénézuélien…

5) Como yo te amo de Fernando Garcia Ruiz Rubio (Espagne 22’45)

PRIX DU RIRE en 2017 à CLERMONT FERRAND

Dani, un braqueur à la petite semaine, se fait arrêter par un femme flic. C’est le coup de foudre absolu, la révélation inespérée…

 

 

 

 

 

 

Une soirée haute en couleurs ; du Vénézuela en passant par l’Argentine, la Colombie, Cuba et l’Espagne.

Un panel différent et riche.
Nous vous attendons nombreux pour cette soirée.

Prix préférentiel pour les adhérents : 5 euros 50